L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Montparnasse monde rhabillé (juste un essayage)

Comments Off
Posted by ms on 13 septembre 2017 at 12:08

Moins concernée par cette gare qu’à l’époque où je travaillais dans un bureau de l’immeuble Nord-Pont situé au-dessus du hall Pasteur, habitais une ville desservie par l’omnibus Sèvres-Rive gauche et disposais d’une résidence secondaire (des plus modeste) accessible (malheureusement sans de quoi franchir les 30 derniers kilomètres) depuis une gare de la ligne Paris-Granville, je reste néanmoins sensible à tout ce qui se passe par là et donc à sa campagne de rénovation annoncée. Sensible et pour ainsi dire moralement tenue d’en rendre compte eu égard à mes antécédents familiaux, personnels et littéraires avec la gare du Montparnasse monde.  Je ne sais pas si les explications du projet de rénovation promises pour septembre sont disponibles à l’intérieur – je n’y suis pas rentrée depuis mon retour de vacances – mais j’ai compris ces jours derniers, allant faire quelques courses à Inno devenu Monoprix, que l’écorchage de façade qui m’avait intriguée avant l’été – pourquoi ces seuls bureaux, ceux-là précisément, côté départ – et fait espérer que leurs occupants avaient été prévenus avant de prendre leur pause estivale, avait valeur de test.

La surface dépecée est désormais revêtue d’un nouvel habillage, verre et matériau indéfinissable, destiné à nous faire oublier tous les carreaux de faïence noire qui n’étaient de longtemps plus remplacés quand ils se décollaient et c’était un crève-coeur. Si le petit plissé qu’ils leur substituent est plus seyant et tombe bien : je vous laisse juge.

Pour mémoire (et il en faudra) : la série  Montparnasse monde existe sur ce blog depuis septembre 2008.

Filed under Montparnasse monde
Both comments and pings are currently closed.

3 Comments

  • On 14 septembre 2017 at 0:09 PCH said

    affreux… et en tous les cas pas mieux : ce n’est pas fini, mais il y aura un petit récapitulatif pendant le week-end dès taleur je suppose (j’y vais aussi, “ce monde n’est pas le mien” comme dit la chanson, mais ça ne fait rien, j’irai voir)

  • On 14 septembre 2017 at 8:58 Dominique Hasselmann said

    Comme on dit maintenant : c’est “l’ancien monde”…
    Alors, “Massacre à la pelleteuse” : un nouveau film à lancer, un blockbuster à regarder sur son ordi dans le TGV.

  • On 14 septembre 2017 at 9:02 ms said

    @pch : merci pour le complément visuel , vous savez si bien remonter le temps !

    @dominique : côté bull et pelleteuse déchaînées, il faut voir aussi comme ils ont fait place nette entre rue Campagne Première et boulevard du Montparnasse sur les terrains autrefois des Postes Télégraphe Téléphone.

Pingbacks / Trackbacks

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale