L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Montparnasse monde transformable

Comments Off
Posted by ms on 1 juillet 2017 at 14:51

Il faudra se souvenir de comme elle était, cette gare, puisque ils ont décidé de nous la transformer sans trop nous demander notre avis. Et de commencer par ICI, disent-ils, et ICI est un escalier enchâssé entre deux volées d’escalators ; escalier dont les marches suspendues dans le vide parfois tremblaient sous nos jambes de gens trop pressés pour nous en remettre à leurs versions mécaniques, toujours susceptibles d’entrave par deux bavards jaloux de ne pas se céder l’un l’autre un pouce de hauteur. Le chef des travaux de la gare  nous donne rendez-vous en septembre pour tout nous expliquer – soit – mais se doute-t-il qu’il entame ce faisant la quiétude de notre été ? Personnellement, un peu consolée, tout de même, à l’idée que les temps approchent de la révélation au grand jour et à la face du Montparnasse monde de l’utilité de mon entreprise solitaire d’archivage de cette gare en mots et en images, telle qu’en son état des années 1980-2000, jusqu’à sa moindre prise électrique. Dans son jus, pas partout ragoûtant certes, d’avant transformation.

Pour mémoire (et il en faudra) :  Montparnasse monde c’est une série sur ce blog depuis 2008 et aussi un livre discrètement paru en 2011.

Filed under Montparnasse monde
Both comments and pings are currently closed.

7 Comments

  • On 1 juillet 2017 at 17:08 PdB said

    Loué soit ce chef des travaux (on va voir s’amonceler “lounges” et autres joyeusetés en forme de servilités courbant l’échine en direction des “VIP” qui empruntent les nouvelles voies “nouvelles” directions nouveaux trains) (un peu plus cher, certes, mais ce confort, cette prévenance, cette onctueuse mise à disposition a (c’est normal, comprenez-vous) son prix) (difficile d’éviter la nausée mais enfin), loué mille fois soit-il…

  • On 1 juillet 2017 at 17:49 ms said

    Il est fort à craindre que vous ayez raison…

  • On 1 juillet 2017 at 18:11 Florence Trocmé said

    Alors oui bravo et merci pour ces carnets de notes(!) de votre, notre, monParnasse, cet archivage de la ville avant travaux (il fallait ralentir, vous avez su le faire)… je prédis longue vie à votre livre et au blog.

  • On 1 juillet 2017 at 18:34 ms said

    Merci Florence !

  • On 2 juillet 2017 at 8:13 Dominique Hasselmann said

    Les gares sont devenues des centres commerciaux au lieu d’être de simples points de passage. Seules les brasseries intégrées (comme celle du Train bleu, par exemple) semblaient en faire partie.

    Le modernisme est “en train” (ou “en marche”) de tout uniformiser, de même que les TGV, nous dit-on, “raccourcissent” la France.
    Révolution ferroviaire… Mais la tête de Guillaume Pepy n’est toujours pas tombée !

    Merci d’avoir gardé les traces de l’ancienne Montparnasse avant qu’elle ne bute dans l’indifférencié !

  • On 2 juillet 2017 at 11:04 L'employée aux écritures said

    Fort probable, en effet Dominique, que dans la gare transformée on fasse marcher le commerce (comme à Saint-Lazare) au moins autant que rouler les trains et suer les usagers puisqu’un centre de fitness est prévu .

  • On 2 juillet 2017 at 11:19 Dominique Hasselmann said

    @ martine sonnet : “fitness” ici et “team building” du gouvernement à Nancy : la logique d’un monde “parnassien” (disons plutôt “relooké”) et forcément ou férocement…”jupitérien” !!! :-) )

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale