L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Traversée obligatoire

Comments Off
Posted by ms on 18 décembre 2011 at 18:02

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais moi maintenant c’est tous les jours, au moins une fois par jour, en travers de ma route, de mon trottoir devrais-je dire (et parfois même sur un bout de trottoir de rien plusieurs de ces injonctions à la suite, contradictoires)

sans que forcément la justification du dévoiement saute aux yeux. J’ignore qui en décide et selon quels critères, mais l’ordre intimé me semble parfois quelque peu abusif. Par exemple photographique dans mon quartier ces jours-ci.

Ajout du 21 décembre : on me signale que la signalétique de mon quartier banlieusard est très en retard sur celle en usage pour détourner (et retourner) les piétons parisiens, ce qui se confirme et s’illustre quand on tourne à gauche – Merci Dominique.

PS : cela fait maintenant trois ans, huit mois et des poussières de jours que L’employée aux écritures vous fiche ses billets et celui-ci est le 300e. Pour tous les échanges et toutes les rencontres nés autour du blog : merci.

Filed under variétés
Both comments and pings are currently closed.

14 Comments

  • On 18 décembre 2011 at 18:24 brigetoun said

    Heureusement pour moi que ce n’est pas toujours à raison, parce que systématiquement, et depuis quasiment toujours, je ne tiens pas compte de ces injonctions.

  • On 18 décembre 2011 at 18:45 ms said

    Moi non plus, s’il y a physiquement moyen de passer je n’en tiens pas compte mais ces injonctions, de plus en plus fréquentes, dans leur principe même me dérangent, comme celles qu’on lisait sur certaines cases de jeu de l’oie et qui nous empêchaient d’avancer…

  • On 19 décembre 2011 at 16:35 PdB said

    300 billets ça compte…! (pour les injonctions, ne pas les suivre à la lettre et regarder devant soi, la vie…)

  • On 19 décembre 2011 at 16:43 ms said

    oui, il me semble aussi que c’est déjà une petite belle somme

  • On 20 décembre 2011 at 11:39 cairo said

    S’ils sont en francs, ne pas hésiter à les changer; et bonne continuation pour la suite ; mon préféré :
    Aller aux tripes” non, pas aux mirabelles, même s’il est très vieux mais il ne peut y avoir qu’un préféré. Je suis quand même étonné par les photos qui nous donnent un carnet de l’auteure bien intéressant.

  • On 20 décembre 2011 at 13:17 ms said

    merci @cairo pour ce rappel bien que je ne sois pas directement concernée : j’ai entendu dire en effet que la date limite de conversion des bas de laine encore en francs approche. Les tripes, elles, ont toujours cours, vérifier juste la DLC ou la DLUO sur le couvercle si elles sont en conserve – c’est qu’avec 300 billets on peut s’en payer quelques belles portions.

  • On 20 décembre 2011 at 19:18 Dominique Hasselmann said

    La traversée des blogs n’est pas obligatoire… on choisit son itinéraire au gré de sa fantaisie, parfois on oublie de bifurquer, mais le plaisir supplante toujours l’obligation.

    300 billets, oui, j’ai vu ça tout à l’heure sur Twitter (je ne compte plus les miens car j’en suis à mon troisième blog, j’aime tout ce qui est répétitif (la musique, la peinture, le cinéma, la littérature) car je suis plus sûr de comprendre alors !

    Ces panneaux jaunes m’ont fait irrésistiblement penser à une photo près du canal Saint-Martin que j’avais “postée” sur le site gazouilleur le 12 décembre dernier, je ne sais si tu l’avais vue, alors, considère que c’est comme un mini-cadeau d’amitié (même si elle n’est pas dédicacée !) pour ce que tu écris, ici ou là, et ce que tu es.

    L’autre jour, j’ai regardé le documentaire TV sur l’histoire et la rivalité Renault/Peugeot et en revoyant “la forteresse ouvrière”, j’ai pensé à toi (c’est vrai).

    Dominique

  • On 20 décembre 2011 at 20:45 ms said

    Merci Dominique pour ce panneau qui m’avait échappé sur twitter mais dont j’admire l’ingénieuse et économique réversibilité bi-directionnelle – encore que, comme certain blog, j’aime mieux quand la flèche tourne à gauche.
    Et merci aussi pour toutes les gentillesses qui l’accompagnent et feraient rougir L’employée aux écritures si elle n’affichait déjà volontiers cette couleur…

  • On 21 décembre 2011 at 8:42 elizabeth said

    Joyeux anniversaire du blog ! et longue vie à lui pour notre plus grand plaisir de lecture.

  • On 21 décembre 2011 at 11:24 jeandler said

    Dites-moi, la mer, c’est encore loin ?

  • On 21 décembre 2011 at 14:20 ms said

    @elizabeth merci pour ces voeux.
    @jeandler la mer je ne sais pas, mais la Loire est chez vous, magnifique.

  • On 21 décembre 2011 at 19:04 Emery Anne-Marie said

    oui, NKM a constellé la ville de Longjumeau de ces panneaux tant et si bien que l’on risque carrément sa vie à tenter de traverser partout et dans tous les sens, enjambant des tôles qui masquent des bouches d’égouts; c’est une horreur et pour des pseudo-travaux qui n’avancent pas

    très bel anniversaire à ce blog qui me touche ; nous sommes depuis longtemps sur la même longueur d’onde

    amicalement A.M

  • On 22 décembre 2011 at 12:01 ms said

    Merci Anne-Marie pour ta fidélité au blog ; et pour les trous dans les trottoirs ici c’est une véritable frénésie en cette fin d’année civile, à se demander si des crédits votés n’allaient pas être perdus si on ne donnait pas au moins un coup de pioche avant le 32 décembre….

  • On 22 décembre 2011 at 15:33 Emery Anne-Marie said

    Alors, comme çà, on allèche les lecteurs avec une recette dont on dissimule l’essentiel; selon moi, il manque 4,5 dl de Grand Marnier,digestif abondamment bu dans les années 20/30 dans ce quartier, et tu oublies le temps de cuisson; je dirais 40 mns à four 190°; c’est un peu le Christmas pudding parisien; si le gars accepte le deal, je viendrai me joindre à la joyeuse compagnie afin de déguster le gâteau en tchatchant des bouquins qui évoquent ces parages….
    Joyeux Noël à toi
    Anne-Marie

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale