L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Encombrants ?

Comments Off
Posted by ms on 7 avril 2010 at 13:09

La fin du monde miniature avait frappé d’abord les footballeurs, les indiens, les cow-boys, leurs montures et des guerriers de tous poils, sans oublier un cycliste et un cochon de ferme qui passaient par là. Fond de caisse à jouets renversée, secouée, qu’ils s’extirpent tous de leurs derniers liens de caoutchoucs fondus. Chus tous ensemble, pêle-mêle couchés les ennemis d’hier, sur le trottoir, sans ménagement. Premier mercredi du mois – les sirènes de la ville couvraient la rumeur de leurs exercices –  à la bonne grâce des coureurs d’aubaines précédant le camion dévoreur (qui en croque d’autrement plus costauds des reliefs de mondes finis, canapé fauteuils assortis table basse : engloutis, ronds des verres et des bouteilles d’apéros qui collaient encore). Des enfants dans une maison avaient fini d’en être. Saisir l’image, au pied de l’arbre, en passant, sans les relever ni ramasser. Sans m’en encombrer.

Filed under variétés
Both comments and pings are currently closed.

6 Comments

  • On 7 avril 2010 at 13:28 gilda said

    J’aime particulièrement “des enfants dans une maison avaient fini d’en être”. Que dire de plus en moins de mots ?

  • On 7 avril 2010 at 14:09 elise said

    Sensible à “chus tous ensemble” où ricoche, force désormais de cet infinitif, Choir.

  • On 7 avril 2010 at 14:46 PhA said

    Vivre, c’est mourir longtemps.

  • On 7 avril 2010 at 15:16 brigetoun said

    et jetés ainsi, ils prennent une certaine grâce

  • On 7 avril 2010 at 16:06 Arf said

    Dommage, ils auraient pu se transmettre de génération en génération. ça n’existe pas la fin du monde miniature !

  • On 7 avril 2010 at 19:37 PdB said

    C’est lorsqu’on grandit et qu’on se voûte un peu que les choses nous apparaissent moins enviables et qu’on aspire de moins en moins à les dominer.

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale