L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Métro Muette (et presque sans parole)

Comments Off
Posted by ms on 25 juillet 2009 at 9:03

Les noms sur les affiches de spectacles auxquels se raccrocher, qui disent encore quelque chose, comme Gaby Morlay ou Maurice Baquet,

et puis un peu plus loin sur le même quai, l’affichette qui permet de dater la peau sous la peau du métro, retourner en été 1963.

Blog d’été, blog imagé.

Both comments and pings are currently closed.

5 Comments

  • On 26 juillet 2009 at 9:41 gilda said

    Impressionnant pour moi, particulièrement cette dernière image : j’étais tout occupée alors à gestationner.

  • On 26 juillet 2009 at 10:29 Anne Savelli said

    ah, j’adore, elles me touchent toujours ces affiches… Est-ce que tu as fait d’autres photos ?

  • On 26 juillet 2009 at 11:14 ms said

    non Anne, juste ces deux-là en attendant que le métro arrive (c’est comme pour les photos à Montparnasse, toujours seulement en passant, en attendant mon train de banlieue du soir – sachant que j’en ai un tous les 1/4 d’heure, c’est du vite fait, mais ça fait partie du jeu cette rapidité)

  • On 26 juillet 2009 at 11:30 Anne Savelli said

    C’est toujours quand je n’ai pas d’appareil-photo sous la main que j’en découvre, de mon côté (d’où ma curiosité..).

  • On 26 juillet 2009 at 11:34 ms said

    maintenant j’ai toujours l’appareil photo sous la main ; pour info j’ai vu au passage en métro hier que la station St-Sulpice était très décapée retour à l’ancienne aussi, mais plus grattée que la Muette à ce qu’il m’a semblé

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale