L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Notes confinées (semaine 8)

Comments Off
Posted by ms on 10 mai 2020 at 16:35

Du mardi 5 mai au dimanche 10 mai 2020, avec vues sur rue, sur cour ou sur intérieur.

Mardi sur la rue

la grande soif des jardinières aux fenêtres de ceux qui sont partis fait peine à voir.

Mercredi sur l’intérieur

vérifier quand même que dans cette histoire de 2,5kg/personne on compte pour du beurre.

Jeudi sur la rue

si les mardis, jeudis, samedis,  autour des étals du marché, se dansera un bal masqué ?

Vendredi sur la cour

rêve éveillé : imaginer nos enfants mêlés à ceux d’en bas (mais ils ont bien passé l’âge).

Samedi sur la rue

rideaux de fer à demi levés : états des stocks, serpillères et balais, et dérouiller les tiroirs-caisses.

Dimanche sur l’intérieur

clore ici la dernière livraison hebdomadaire de notes confinées quoi qu’il advienne du déconfinement.

Filed under la vie tout venant
Both comments and pings are currently closed.

2 Comments

  • On 11 mai 2020 at 8:49 PdB said

    ah le plan des deux kilos et demi j’ai trouvé ça formidable – je l’ai vu passer aussi sur le boulevard (enfin, j’allégorise comme vous savez, Employée) – et donc ils ont abandonné le badmington pour la marelle (c’est un signe qui rappelle l’ami Julio Cortazar) ? Bon courage pour la suite – on a bon espoir en un joli moi de mai

  • On 28 mai 2020 at 11:45 Dominique Hasselmann said

    Je me demande s’il va y avoir autant de journaux du “déconfinement” que du “confinement” : ce serait un paradoxe, non ? :-)

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale