L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Notes confinées (semaine 7)

Comments Off
Posted by ms on 5 mai 2020 at 9:30

Du mardi 28 avril au lundi 4 mai 2020, avec vues sur rue, sur cour ou sur intérieur.

Mardi sur la rue

toute averse venant reverdir les platanes est source d’espoir.

Mercredi sur la cour

diversification des jeux : apparition d’un croquet et de quilles de bois numérotées.

Jeudi sur l’intérieur

vert, rouge, alerte orange, que chacun voie l’épidémie à sa porte.

Vendredi sur la rue

disparus le fournisseur de muguet communiste français et ses concurrents de sauvette.

Samedi sur l’intérieur

exhumer les pinces à cheveux des vies antérieures qu’on croyait enfouies à jamais.

Dimanche sur la cour

à 17h chaque après-midi, envol des volutes d’un violoncelle voisin.

Lundi sur la rue

un frémissement, comme un frémissement, des prémices, une amorce (et puis rien ?).

Filed under la vie tout venant
Both comments and pings are currently closed.

1 Comment

  • On 5 mai 2020 at 15:59 PdB said

    tenez bon Employée – ne vous fiez pas aux feux tricolores (nous ne sommes pas des autos, si ?), tenez bon avec la musique, c’est un antidote parfait aux marasmes viraux – prenez des forces, il va falloir se battre (avec la bande de bras cassés immondes qui ose croire gouverner alors qu’ils ne font que gérer et de quelle manière…) – faites gaffe à vous bien sûr, mais tenez bon !!!

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale