L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Poétique de la voirie (7)

Comments Off
Posted by ms on 2 décembre 2017 at 19:23

Retenez bien l’adresse

plus dans le pré, mais pas loin, au bout de la rue Notre-Dame-des-Champs. Courez-y (des fois qu’il filerait).

Both comments and pings are currently closed.

4 Comments

  • On 3 décembre 2017 at 10:46 Dominique Hasselmann said

    Mais si tout le monde s’y précipite, le bonheur va s’enfuir… :-)

  • On 3 décembre 2017 at 11:22 ms said

    Haussmann (si c’est bien lui) en perçant la rue de Rennes a bien dégagé le carrefour, je pense que nous pouvons y aller en nombre.

  • On 4 décembre 2017 at 9:44 PdB said

    oui d’autant qu’il y a juste là sur ce coin une bibliothèque (j’aime beaucoup) et le marché il me semble aussi certains jours (mardi vendredi peut-être – hors de prix, certes) (venir à Belleville sinon) (il est vrai que c’est rive droite)

  • On 4 décembre 2017 at 10:17 L'employée aux écritures said

    Pour le marché Raspail, c’est bien mardi et vendredi, marché traditionnel, mais vous oubliez celui du dimanche, marché bio qui coûte bonbon en effet. Je fréquente plus la bibliothèque du carrefour, installée dans une ancienne annexe du Crédit municipal de Paris me semble-t-il, que ce marché.

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale