L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Les pieds dans le fil

Comments Off
Posted by ms on 12 avril 2008 at 10:05

A la pause du matin du colloque auquel j’assistais hier – octroyée à 11h30, hypoglycémie bien avancée, parce qu’on avait commencé en retard à cause de la technique et que les temps de parole n’étaient pas respectés – l’éminent professeur honoraire spécialiste du sujet s’est fendu le crâne en tombant contre l’arête de la table de la tribune. Grand émoi, pompiers qui l’emmènent se faire suturer et tout le monde soulagé de ce qu’il n’avait jamais perdu ses connaissances le temps de tout ça (au point de s’inquiéter de ce que les mouchoirs en papier qui sortaient de toutes les poches en attendant les secours auraient pu souiller sa plaie). C’est la deuxième fois que j’assiste à un accident de tribune, la première, à Marseille au début des années 1990, la chute avait été beaucoup plus spectaculaire puisque l’orateur avait entraîné le décor de plantes vertes et du gros matériel de sonorisation comme on en faisait à l’époque. Comme quoi les accidents du travail arrivent dans tous les métiers et chez les universitaires, têtes les premières (pas comme les mains des forgerons).

Filed under variétés
Both comments and pings are currently closed.

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale