L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Poétique de la voirie (47)

Comments Off
Posted by ms on 22 août 2020 at 9:15

Emprunter

l’empreinte.

Both comments and pings are currently closed.

1 Comment

  • On 3 septembre 2020 at 10:21 Dominique Hasselmann said

    Belles empreintes ou dédoublement…

    J’ai apprécié votre post sur les hôtels parisiens fermés, cause Covid-19 qui a fait le vide autour de lui – et j’ai regretté de ne pouvoir mettre un commentaire car votre allusion au “Nadja” de Breton n’a pu me laisser indifférent.

    Ces bâtiments inutilisés – pendant que les sans-papiers essaient de survivre dans leurs tentes Quechua – sont comme des cocons délaissés (je suis passé l’autre jour, près de la place des États-Unis, devant l’immeuble où Proust habita) et qui attendent, jusqu’à quand ?, le retour de couples étrangers en visite à Paris, comme à l’époque des transatlantiques… ;-)

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale