L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Poétique de la voirie (45 – de jardin)

Comments Off
Posted by ms on 6 juin 2020 at 12:23

Tant de fauteuils à tendre leurs bras

en pure perte

et sans talent

Christo n’en saura rien (et c’est tant mieux)

Both comments and pings are currently closed.

2 Comments

  • On 7 juin 2020 at 7:57 PdB said

    Pour une fois qu’un film est transparent et annonce la couleur …!!
    j’ai vaguement cru lire que l’emballage de l’arc de triomphe (c’eut été tellement plus joli s’il s’était agi d’un éléphant) aurait lieu quand même – tout est prévu, tout est achevé : on ira (vous viendrez sur cette rive, Employée, pour l’occasion, j’espère) (penser à éteindre la flamme du soldat quand même) (prenons rendez-vous, on boira un verre à la santé de l’artiste si vous voulez)

  • On 7 juin 2020 at 12:16 L'employée aux écritures said

    L’arc de triomphe c’est pour l’automne 2021 semble-t-il, ça laisse le temps de souffler sur la flamme pour l’éteindre par principe de précaution et risque zéro qui n’existe pas. Un éléphant, oui bien sûr, mais mettez vous à sa place… Nous boirons à la santé de l’artiste et des éléphants, bonne idée !

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale