L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Poétique de la voirie (44)

Comments Off
Posted by ms on 21 février 2020 at 17:31

Comme on nous parle en ville, il faut voir


ni bonjour ni au-revoir ni merci

Both comments and pings are currently closed.

1 Comment

  • On 23 février 2020 at 11:12 PdB said

    ils (ou elles ?) ne se gênent pas pour nous obliger à obtempérer – injonctions qui font partie, probablement, de ces attitudes managériales de nos jours (je lis ces temps-ci un essai d’un certain Johann Chapoutot “Libre d’obéir” qui va dans ce sens et en analyse et déploie les fondements historiques : c’est à frémir…) – une seule envie, un seul désir : tout péter et foncer !

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale