L'employée aux écritures

le blog de Martine Sonnet – ISSN : 2267-8735

RSS Feed

"Le problème de la nuit reste entier. Comment la traverser, chaque fois la traverser tout entière ?" Henri Michaux

Poétique de la voirie (13)

Comments Off
Posted by ms on 16 mai 2018 at 20:20

briques et broc sous le stuc

la ville vous égare boulevard du faux-semblant

Both comments and pings are currently closed.

2 Comments

  • On 17 mai 2018 at 12:09 PdB said

    on dirait bien le coin de la rue Pierre Nicole (à cause de la proximité – géographiquement mentionnée – du boulevard) mais si vous n’indiquez rien, Employée, comment voulez-vous qu’on s’y retrouve ? (cette série de poétique de la voirie s’emploie, cependant, à nous informer des actes – et méfaits, parfois – des acteurs urbains… (on vous en remercie) très plaisante pour nous autres métropolitains)

  • On 17 mai 2018 at 20:17 L'employée aux écritures said

    rue Pierre Nicole ? vous vous égarez ! (mais c’est fait pour)

Rubriques du blog

Recherche

Archives du blog depuis avril 2008

Sur Twitter

tous textes et photos copyright Martine Sonnet, sauf mention spéciale